Journal

Modern Auctions

Facebook, la montée des enchères.

Les enchères dans l’histoire.

Il nous vient de Pline l’ancien, un témoignage antique relatant des ventes aux enchères. On y achetait des biens destitués au cours de guerres. 

En France les enchères publiques apparaissent dès le 13e siècle sous saint Louis. Henri II fait établir des maîtres priseurs qui se chargent des ventes. C’est sous Napoléon qu’apparait le titre de commissaire priseur.

Drouot est la place centrale des ventes aux enchères parisiennes depuis 1852 mais on trouve également de célèbres maison telles que Christie’s, Sotheby’s, Artcurial… 

C’est chez Christie’s qu’a eu lieu un record historique de vente le 15 novembre 2017, souvenez-vous, le Salvatore Mundi attribué à Léonard de Vinci. Le tableau est partit pour 450 millions de dollars.

Un autre fait marquant se passera chez Sotheby’s le 5 octobre 2018 tandis que le marteau tombe actant la vente à 1,185 millions d’euros, le tableau intitulé La fille au ballon de Banksy s’autodétruit sous le regard stupéfait du public.

Le principe de l’enchère sur les réseaux sociaux

Ce n’est pas nouveau, nous savons très bien que les réseaux sociaux créent une grande addiction. Il vous est impossible de savoir lorsque vous marchez dans la rue qui vous regarde, qui s’intéresse à vous. Les réseaux offrent la possibilité de voir cela tout en augmentant vos chances d’améliorer l’audience si vous donnez du temps et de votre personne.

L’esclavage moderne

Ce qui est mis aux enchères sur les réseaux sociaux c’est tout simplement … VOUS. Lorsque vous postez une photo de vous et rafraîchissez la page de votre compte instagram ou attendez les notifications facebook, vous êtes dans une logique d’auto-enchère jamais satisfaisante. La faute à qui? La dopamine apparemment mais bon, les réseaux sociaux le savent très bien et surfent parfaitement sur la vague. Alors on en est là, une spirale sans fin de frustrations menant souvent à des dépressions. C’est cette atmosphère que j’ai voulu recréer dans mon tableau  Modern Auctions qui à travers les pouces Facebook dénonce la généralité addictive des réseaux sociaux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s